Mon premier Fest-noz en Pays de Redon

Mon premier Fest-noz en Pays de Redon

Une ambiance de fête, des sourires sur les visages, mal à la gorge à force de parler dans l’ambiance sonore chargée... Le fest-noz est maintenant reconnu par l’UNESCO comme patrimoine de l’humanité : raison de plus pour se lancer !

 

Un fest noz (Fest-noz et fest-deiz : en breton, fête de nuit et fête de jour) c’est plusieurs ingrédients : de la musique, de la danse, une buvette. Ingrédients incontournables de votre cure tonique en pays de Redon !

 

 

 

Les soeurs Chauvel. Cl Myriam Jégat
Les soeurs Chauvel. Cl Myriam Jégat

 

 

 

De la musique !

 

Plusieurs groupes se succèdent, avec ou sans chanteur, en français comme en breton. Presque toutes les phrases musicales sont répétées deux fois.

 

 

Une buvette !

 

Point névralgique ; certains s’y incrustent durablement. Bolées offertes et reçue (de la bonne bière artisanale bretonne, du cidre, du jus de pomme, du soda), rencontres entre copains ou entre inconnus,  brèves de comptoir, le tout baigné dans la musique et c’est çà l’intérêt.

 

 Et surtout... de la danse !

On danse en chaine ou en ronde. Filles ou garçons, anciens et gamins, pros et novices se donnent la main ou le doigt. C’est une façon communautaire de danser, on fait tous la même chose en même temps.

 

On vient danser comme on est, de tous âges et de tous milieux, ou presque. Cl Myriam Jégat
On vient danser comme on est, de tous âges et de tous milieux, ou presque. Cl Myriam Jégat

 

Tous les volontaires peuvent aller danser, en suivant quelques principes :

 

-Tout le monde fait les mêmes pas (ou essaye !). Le but est de porter ensemble un même mouvement. Quand on sent çà, on est porté(e) soi-même !

 

-Dans les danses en chaîne attention, ne visez pas la place libre à côté du meneur : il vous la refusera !

 

-Si on ne vous laisse pas entrer dans la ronde (couple inséparable…), essayez un peu plus loin.

 

-Chaque danse a des pas et des positions de bras particuliers. Imitez vos voisins de votre mieux, laissez-les vous mener... et ça viendra !

 

Rendez-vous sous les chapiteaux, vendredi soir en fest-noz, samedi et dimanche en fest-deiz !

 

Par Emmanuel